Violence

Hypothèses sur la violence :

– La violence a toujours été présente dans l’histoire humaine, à des niveaux élevés.
– La violence n’a pas toujours été présente dans l’histoire humaine à des niveaux élevés, notamment chez les chasseurs-cueilleurs.
– La violence a toujours été présente, mais de manière très variable en fonction des circonstances, des lieux géographiques.
– La violence n’est apparue chez les chasseurs-cueilleurs qu’avec le contact avec les états, les colonisateurs, ou des sociétés néolithiques.
– La violence apparaît ou augmente significativement avec le néolithique et la notion de propriété, ou la sédentarité, les stocks.
– La violence apparaît ou augmente significativement avec l’accroissement de la densité de population et/ou la colonisation des dernières frontières (plus moyen de s’étendre plus loin).
– La violence des sociétés de chasseurs-cueilleurs ou des sociétés néolithiques a fortement diminué avec l’intervention des états.
– La domestication de l’homme a tendance à faire diminuer son potentiel de violence.
– La sophistication des armements a tendance à faire augmenter le potentiel meurtrier.
– Des taux d’homicide/violence élevés ne sont pas incompatibles avec une impression de paix au quotidien dans de toutes petites sociétés.

 

Proving Communal Warfare Among Hunter-Gatherers: The Quasi-Rousseauan Error
Azar Gat
Evolutionnary anthropology, 2015
https://onlinelibrary.wiley.com/doi/pdf/10.1002/evan.21446